• tips_and_trics

    Un history utile

    Certain utilise souvent la commande history, que ce soit sur UNIX ou Linux, pour se souvenir de ce qu’on a fait, ou pour savoir ce que les autres ont fait, surtout quand on partage un compte applicatif. Le problème est qu’on retrouve bien…

  • hack

    Bloquer des adresses IP par pays avec IPTABLES

    Si vous exposer une de vos machines sur Internet, il faudra la protéger. Si vous ne disposez pas d’infrastructure tel que Online ou OVH chez vous, il faudra utiliser toutes les ruses possibles. Vous aurez le choix d’une solution complète, fiabl…

  • Le Drone Karma de GoPro

    Le Drone Karma de GoPro va faire fureur

    Ça y est, GoPro confirme ses ambitions dans le monde des drones. La société californienne, basée San Mateo, spécialiste des action cams (comprendre caméras de petite taille, à objectif grand angle, fréquemment utilisées dans les sports extrêmes), lan…

  • PokemonGO vignette

    Pokémon GO – le jeu qui vous fera marcher

    On se donne rendez-vous au Parc de la tête d’Or, c’est plein de PokeStops en fleur. Tu viens? Voilà comment Pokémon GO, le nouveau jeu de Niantic et The Pokémon Company est devenu, avant même sa sortie en France, un véritable phénomène, e…

  • Faites_aimer_les_pesticides

    E. Leclerc, la foire aux pesticides

    Depuis un moment déjà, Greenpeace s’attaque à la grande distribution. Dans la course zéro pesticide, après un an de campagne, où en sont les distributeurs? Plus particulièrement à la chaîne de magasins E.Leclerc, qui se présente comme défenseur de l’…

  • 10chosesquinerequierentaucuntalent

    10 choses qui ne requièrent aucun talent

    Des choses simples, mais tellement évidentes …. Voici donc la liste des 10 choses qui ne requièrent aucun talent. Oui, aucun talent n’est nécessaire. Des petites choses, qui, mis bout à bout, forme un tout. 10 choses qui ne requièrent auc…

  • Granos_de_café_en_una_bolsa

    Les délices du Café Maure

    Avez-vous déjà entendu parlé du café Maure? Je m’en vais donc vous raconter l’histoire du café Maure, un café que vous pourrez peut-être déguster lors de vos vacances d’été, ou un lieu qui attirera forcement votre attention. A chacu…

Articles récents

Un history utile

Certain utilise souvent la commande history, que ce soit sur UNIX ou Linux, pour se souvenir de ce qu’on a fait, ou pour savoir ce que les autres ont fait, surtout quand on partage un compte applicatif. Le problème est qu’on retrouve bien la commande, mais jamais la date et l’heure à laquelle celle-ci a été exécutée.
Je vous propose une petite astuce bien pratique pour répondre à ce besoin, un history utile.

Il faut tout d’abord définir une variable HISTTIMEFORMAT, et la positionner dans votre fichier .profile afin qu’elle soit chargée systématiquement.

Pour bien comprendre ce qu’on demande :

Vous pouvez vous amuser comme vous voulez maintenant que vous avez tout compris.

Pour vérifier que cela fonctionne bien, déconnectez / reconnectez vous, puis tapez la commande history. Vous obtiendrez ceci :

Plus pratique, n’est-ce-pas ?

Bloquer des adresses IP par pays avec IPTABLES

Si vous exposer une de vos machines sur Internet, il faudra la protéger. Si vous ne disposez pas d’infrastructure tel que Online ou OVH chez vous, il faudra utiliser toutes les ruses possibles. Vous aurez le choix d’une solution complète, fiable, simple, comme PFsense, ou alors un Linux de base, et donc de préférence, une Debian / Ubuntu, et bloquer des adresses IP par pays avec iptables… 🙂

Ras le bol de la pollution

Si vous jeter un œil parfois sur les journaux de votre firewall, vous avez du vous apercevoir que ceux-ci sont remplis de tentatives d’intrusions. Pour se débarrasser d’une grande partie de cette pollution, parfois, il suffit simplement de bloquer des adresses IP par pays avec iptables. En effet, les attaques proviennent généralement toujours des mêmes pays (Chine, Russie, Corée, Hong-Kong, etc…).
Pour ce faire, vous pouvez simplement utiliser un module de noyau pour iptables, appelé « xtables-addons ».

Installer le module xtables-addons

Sur Debian / Ubuntu, il est assez facile (comme assez souvent) d’installer ce module grâce à la commande apt-get.

Mettre à jour la base Maxmind

Ensuite, il faudra télécharger la base de données géographique Maxmind. Pour cela, il faudra connaitre l’emplacement de l’outil xt_geoip_dl. En effet, cela dépendra de la version de xtables-addons installée (actuellement, dans les dépôts Debian, la version 2.6 est packagée, alors que la version 2.10 est disponible sur Sourceforge https://sourceforge.net/projects/xtables-addons/files/).

Cela téléchargera donc la base Maxmind :

Il vous reste maintenant à construire les listes avec la commande suivante dans le même répertoire (il faut au préalable créer le répertoire qui les contiendra) :

Bloquer des adresses IP par pays avec iptables

Côté pratique, rien de plus simple, vous pourrez bloquer les IP venant de Chine, de Hong-Kong, de Corée, de Russie ou d’ailleurs :

Ou alors, tout simplement n’autoriser que les adresses IP de votre pays (dans notre cas, sur le port 22) :

Maintenant, il ne vous reste qu’à automatiser la mise à jour de la base de données Maxmind. Dans mon exemple, nous allons créer le script /etc/cront.monthly/0update_maxmind , afin que celui-ci soit exécuté une fois par mois :

N’oublier pas de le rendre exécutable :

Vous voilà prêt à jouer et à bloquer des adresses IP par pays avec iptables.

Références :
http://xtables-addons.sourceforge.net/geoip.php
https://room362.com/post/2016/blocking-countries-via-iptables/
https://www.internetstaff.com/frustrate-ssh-scanners-geoip-iptables-blocking/
https://www.linode.com/stackscripts/view/3807-jeffkyjin-ipp2p+filtering

Le Drone Karma de GoPro va faire fureur

Ça y est, GoPro confirme ses ambitions dans le monde des drones. La société californienne, basée San Mateo, spécialiste des action cams (comprendre caméras de petite taille, à objectif grand angle, fréquemment utilisées dans les sports extrêmes), lance son drone grand public baptisé Karma. Je vous propose une petite review du drone Karma de GoPro que beaucoup vont rêver de posséder.compatible-with-main-image

Une concurrence forte

C’était l’occasion d’ajouter un nouveau levier de croissance, et ainsi (car on n’a aucun doute), de booster les ventes de ses caméras GoPro embarquées. En effet, même si les caméras GoPro sont devenues incontournables, dans l’univers geek comme dans celui des sports extrêmes, le marché n’en est pas moins concurrentiel.
Et forcement, on l’aura compris, son concurrent direct, le chinois DJI, que la société GoPro compte sérieusement agacer avec son drone Karma de GoPro.
On rappellera qu’il est le numéro un mondial du drone grand public, et qu’il a développé ses propres caméras embarquées dans le DJI Phantom 3.
Mais il ne faudra pas oublier les autres acteurs comme 3D Robotics, Blade, Yuneec ou Parrot… .

Une boite à outils complète

Le point fort du drone Karma de GoPro, c’est qu’il a été conçu comme une trousse à outils pour faire des prises de vue, un petit drone (à peine 1kg) modulaire. On peut intégrer un stabilisateur (une nacelle, ou gimbal), et bien entendu, une caméra GoPro. Autre fonctionnalité importante, il est pliable, et se range facilement dans une valise de transport avec fixation d’épaule intégrée.

Le contrôleur (radio-commande) est équipé d’un écran tactile affichant ce que filme la caméra (vidéo diffusé pourra être partagée avec un ami grâce à l’application GoPro Passenger).
La radio-commande du drone Karma de GoPro dispose d’un bouton décollage et atterrissage automatique, ainsi qu’une fonction RTH (Return Home).

La caméra et le stabilisateur peuvent s’enlever et être utilisés comme une perche que l’on tient dans la main (Karma Grip). Il existe même un accessoire pour prolonger la perche.

Un produit vraiment bien réussi que ce quadcoptère, qui devrait être commercialisé à partir de 870€, et sera disponible en 3 versions : sans caméra, avec la caméra GoPro Hero5 Session, ou encore avec la GoPro Hero5 Black.

La prochaine étape, une caméra à 360 degrés

Cette dernière pourrait être proposée en option et permettrait d’associer le drone Karma de GoPro à la réalisation de vidéos en réalité virtuelle (VR), ou de le piloter avec un casque de réalité virtuelle, offrant un angle de 360°. D’ailleurs, GoPro utilise déjà le système Odyssey (je vous invite sérieusement à lire le sujet) sur les GoPro Hero4 pour filmer en 360 degrés.

L’année 2016 s’annonce donc capitale pour GoPro qui ne doit pas rater son entrée dans le secteur des drones.

Le reste en détail du drone Karma de GoPro

Caractéristiques du drone
Vitesse maximale 15 m/s (35 mi/h)
Distance maximale 1 000 m (3 280 ft)
Altitude de vol maximale 4 500 m (14 500 ft)
Vitesse du vent maximale 10 m/s (22 mi/h)
Fréquence de fonctionnement 2,4 GHz
Dimensions (déplié/sans hélices) Longueur : 303 mm (12 po)
Largeur : 411 mm (16,2 po)
Hauteur : 117 mm (4,6 po)
Dimensions (plié/transport) Longueur : 365,2 mm (14,4 po)
Largeur : 224,3 mm (8,8 po)
Hauteur : 89,9 mm (3,5 po)
Longueur des hélices 25,4 cm (10 po)
Poids 1 006 g (35,5 oz)

Caractéristique du contrôleur
Taille de l’écran 12,7 cm (5 po)
Résolution d’écran 720p
Luminosité de l’écran 900 nits
Autonomie de la batterie 4 heures
Fréquence de fonctionnement 2,4 GHz
Poids 625 g (22 oz)

Caractéristiques de la batterie
Dimensions Longueur : 201,3 mm (8 po)
Largeur : 91,62 mm (3,6 po)
Hauteur : 42,7 mm (1,75 po)
Poids 545 g (19,3 oz)
Durée de vol Jusqu’à 20 minutes
Capacité 14.8V 5100mAH (75.4Wh)
Type de batterie Li-Po

Caractéristiques du chargeur
Capacité 16,8 V 5 A
Temps de chargement de la batterie Karma 1 heure
Temps de chargement du contrôleur Karma 2,5 heures
Temps de chargement du Karma Grip 2 heures

Caractéristiques du stabilisateur
Plage de mouvement -90° à 0° (bas/haut)
Caméras compatibles HERO5 Black, HERO5 Session, HERO4 Black/Silver
Poids 230 g (8 oz)
Nombre d’axes 3

Caractéristiques de la poignet
Dimensions Longueur : 205 mm (8 po)
Largeur : 43 mm (1,7 po)
Hauteur : 43 mm (1,7 po)
Autonomie de la batterie 1,75 heure
Poids 244,6 g (8,62 oz)

Caractéristiques de la valise de transport
Longueur : 540 mm (21,3 po)
Largeur : 320 mm (12,6 po)
Hauteur : 150 mm (5,9 po)

Pokémon GO – le jeu qui vous fera marcher

On se donne rendez-vous au Parc de la tête d’Or, c’est plein de PokeStops en fleur. Tu viens?
Voilà comment Pokémon GO, le nouveau jeu de Niantic et The Pokémon Company est devenu, avant même sa sortie en France, un véritable phénomène, et remporte un succès foudroyant.
Des millions de joueurs dans le monde sont déjà accros, entrainant des rassemblements un peu partout. Aussi novateur qu’addictif, Pokémon GO compte déjà parmi les applications les plus téléchargées de tous les stores! Il y aura un avant et un après Pokémon GO, c’est certain. Et vous, êtes-vous accros?

Vous êtes débutants à Pokémon GO

Pokémon GO débute par la personnalisation de son avatar (coupe de cheveux, couleur des vêtements et du sac à dos etc…). Bon, on a pas vraiment de choix, et on ne peut pas revenir dessus… mais en même temps, ça n’est pas vraiment le héro du jeu! C’est juste un avatar qui se déplace sur une carte sur laquelle on zoom, qu’on fait pivoter… .
Le but étant de trouver et d’attraper des Pokémons sauvages. Pour cela, on dispose dans son sac de Poké Balls qu’on devront être lancées sur ces Pokémons. Dans ce sac, nous pouvons aussi y trouver des potions et des œufs chance, des incubateurs, des encens, des baies, des modules leurres… .
Autant d’objets utiles (ou parfois inutiles en fonction de votre niveau) qui pourront être récupérés lors de vos haltes sur des PokéStop.
Non-contents de vous apporter une multitude d’objets, les Pokéstops vous permettent également d’avoir des points d’expérience.

Gagner de l’expérience

Dans Pokémon Go, il n’y a pas que vos Pokémons qui prennent en expérience, votre dresseur aussi ! Il devient tout aussi important d’augmenter le niveau de votre dresseur pour débloquer de nouvelles interactions possibles. Pour gagner de l’expérience de dresseur, il suffit simplement de jouer !
La majorité des actions rapportent de l’expérience (PokéStops, capture, éclosion, évolution, combat, remporter des badges…). Vous pourrez même doubler votre expérience (XP) avec un œuf chance.

Bien utiliser son œuf chance

Pokémon GO n’est pas juste un jeu où il faut se déplacer. C’est aussi un jeu mêlant intelligence, ruse et calculs.
Prenons l’exemple des Roucools : ils pullulent. Capturez-le mais ne le transférez pas au professeur ! Gardez les dans votre sac. Et utilisez votre oeuf au bon moment  : activez un œuf chance qui doublera votre expérience pendant 30 minutes et profitez-en pour faire évoluer tous vous Roucool en Roucoups.
L’efficacité est maximale : à chaque Roucool évolué, vous gagnez 1 000 XP.

Tout le challenge est donc d’arriver à un nombre optimum de Roucool afin d’utiliser au mieux votre œuf chance. Mais voilà, c’était sans compter Internet.
Un calculateur a été mis en ligne. Il vous indiquera si vous devez échanger un Roucool pour gagner un bonbon, si feriez mieux de tous les faire évoluer, ou encore, s’il vaut mieux attendre d’en avoir plus. Notez que le calculateur fonctionne pour tous les Pokémon, pas uniquement le Roucool.

Progressons dans Pokémon GO

Vous pourrez aussi monter en niveau et gagner des badges.
La liste est longue. Les premiers sont Joggeur (parcourir 10km), Kanto (avoir 50 Pokémon de types différents dans son Pokédex), Collectionneur (avoir capturé 30 Pokémon), Scientifique (avoir fait évoluer 3 Pokémon), Éleveur (avoir fait éclore 10 œufs), Randonneur (avoir visité 100 Pokéstops), Ace Trainer (s’est entrainé 10 fois), Combattant (avoir gagné 10 combats d’arène), Top Dresseur (avoir dressé 10 Pokémon), Élève (avoir capturé 10 Pokémon de type normal), Ornithologue (avoir capturé 10 Pokémon de type vol), Vaurienne (avoir capturé 10 Pokémon de type poison), Scout (avoir capturé 10 Pokémon de type insecte), Jardinier (avoir capturé 10 Pokémon de type plante), Psychic (avoir capturé 10 Pokémon de type Psy), Nageur (avoir capturé 10 Pokémon de type eau)… .

Les Arènes

Revendiquer une arène vide, renforcer une arène amicale pour votre équipe, ou revendiquer une Arène d’une équipe rivale vous permettra aussi (et surtout) de progresser dans Pokémon GO. Vous pourrez aussi entraîner vos Pokémons dans les Arènes amicales. Rassurez-vous, que vous gagniez ou que vous perdiez, vous recevrez des points d’expérience (plus vos performances dans l’arène seront bonnes, plus vous gagnerez d’XP). Cependant, laisser vos Pokémons dans les arènes ne vous apportera pas d’expérience.

Des tips pour faire évoluer Voltali

(source Reddit avec une pensée pour Aaron Swartz)
Pour obtenir Voltali à coup sûr, vous allez devoir changer le nom de votre Evoli en Sparky, pour obtenir Pyroli, changer le nom de votre Evoli en Pyro, et enfin, pour obtenir Aquali, vous allez devoir renommer votre Evoli en Rainer. Ces noms sont ceux des frères Évoli qui apparaissent dans le quarantième épisode de l’anime Pokémon.

Des accessoires bientôt disponibles

Un projet Kickstarter a retenu mon attention, celui de la Revolutionary Game Controller. En fait, la Revolutionary game controller for the 1 app in the World (rien que ça)!!

Il s’agit d’une Pokéball, dans laquelle on trouve un capteur Bluetooth et un accéléromètre. Connectée à un smartphone, cette Trainer Ball permet de capturer un Pokémon comme en vrai. En présence d’une créature dans Pokémon GO, le joueur doit mimer le geste d’envoyer la boule : le mouvement sera reproduit dans le jeu.
Cet appareil contient aussi une batterie externe pour recharger son smartphone. Les concepteurs de ce produit espèrent pouvoir obtenir l’agrément de Niantic et Nintendo, mais rien n’est moins sûr. Pour obtenir une unité, il faut en financer la production sur Kickstarter, à partir de 35 $ (livraison prévue en décembre).

Quand Internet et le monde réel se rencontre

Alors que vous bataillez, entraînez ou capturez vos Pokémons, n’oubliez pas que vous êtes aussi dans le monde réel!

Le mot d’ordre de la police de New-York, c’est de faire attention à son entourage, surtout après les émeutes dues à l’apparition d’un Pokémon Aquiali en plein Central Park. D’ailleurs, les deux sociétés derrière Pokémon Go ont publié une vidéo adressée au public japonais. Junichi Masuda , directeur général de Game Freak (la société de développement de jeu vidéo), et John Hanke, directeur général de Niantic, demandent de regarder autour de soi, et de toujours être en sécurité, surtout lorsuq’on connait l’importance de la sécurité publique au Japon. Ils espèrent que le jeu permettra d’enrichir la vie de chacun, et encouragera les dresseurs à voir leur monde différement (oui, le monde réel existe). Enfin, ils terminent en demandant aux joueurs de respecter les règles de bonne conduite tout en prenant du plaisir à jouer.

Depuis, des équipes de dresseurs se sont formées (en se rencontrant dans le monde réel, si si, je vous assure), et les groupes Facebook se multiplient.
Des outils sympa mis à disposition tel que des cartes de localisation des Pokémons, des Wiki… . On fait même dans l’humour, Avant/après Pokémon GO.

Les constructeurs devront s’adapter

Vous avez pu le remarquer si vous avez tester Pokémon GO : l’autonomie de votre téléphone en prends un coup!!!
Certains constructeurs de Power Bank, et surtout de mobiles feront désormais plus attention à l’autonomie et au GPS de leurs terminaux, afin de faciliter l’accès à ce type de jeux. Tout les adeptes de Pokémon GO doivent maintenant se déplacer avec leur PowerBank, car c’est l’une des seules solutions pour pouvoir jouer plus d’une heure en ville!!!

Pour conclure

Bon, pour résumer, Pokémon GO n’est pas ce qu’on pourrait qualifier de bon jeu.
Entre ses serveurs qui rament régulièrement, son côté répétitif (tous comme ses bugs d’ailleurs), sa répartition inégale des Pokémon, son obligation de se déplacer constamment pour avancer dans le jeu, on aurait pu croire que ce jeu n’aurait pas vraiment d’intérêts. Et pourtant!
Au-delà de l’aspect technique, l’éditeur Niantic a réussi, en exploitant une licence à fort potentiel, à faire sortir de chez eux les plus casaniers des joueurs, à les ressembler physiquement, et à transformer des simples parcs en véritable terrain de chasse. Il n’y a qu’à voir au Parc de la tête d’Or les rassemblements qu’il y a!!!
Allez, moi je vous dis « Allez les rouges ».

E. Leclerc, la foire aux pesticides

Depuis un moment déjà, Greenpeace s’attaque à la grande distribution. Dans la course zéro pesticide, après un an de campagne, où en sont les distributeurs?
Plus particulièrement à la chaîne de magasins E.Leclerc, qui se présente comme défenseur de l’intérêt des Français.

Les pesticides en France

Rapide constat :

En France, 2/3 des fruits et pas loin d’1/3 des légumes de l’agriculture conventionnelle contiennent des résidus de pesticides (ça, c’est fait!).
La liste des risques causés par les pesticides est longue : Cancer, Alzheimer, Parkinson… (toujours pas peur?).
Les pesticides sont des perturbateurs endocriniens, ils interfèrent avec le fonctionnement du système hormonal, entrainant des troubles de la reproduction, et notamment des problèmes de stérilité. Alors, on fait moins les malins maintenant?
La plupart des pesticides présents dans les fruits et légumes respectent les limites autorisées (ouf, on est rassuré… #oupas).
Cependant, le mélange de pesticides peut s’avérer encore plus néfaste que les pesticides pris séparément : 1 + 1 = 3, c’est bien connu.
C’est ce que Greenpeace appelle l’effet cocktail.

Qui est le moins clair ?

Avec plus de 20% des parts de marché pour les produits alimentaires, l’enseigne E.Leclerc est numéro 1 de la grande distribution en France, et championne des prix bas. Mais ces prix bas ont un coût !
On peut se vanter de proposer à ses clients des prix imbattables pour des fruits et légumes parfaits toute l’année.
Mais le problème, et ce ne nous dit pas l’enseigne, c’est que derrière cette proposition si alléchante, se cache une réalité bien plus sombre, mais qui n’est autre que la triste réalité. Les agriculteurs, pour satisfaire les exigences de E.Leclerc, mais aussi des autres enseignes, et surtout, du consommateur,  n’ont pas d’autres choix que d’utiliser des pesticides.
Le coût au final est bien plus important que celui qu’on voit sur notre ticket de caisse.

En 2011, 93% des rivières françaises étaient contaminées par des pesticides. Ils détruisent une biodiversité précieuse : oiseaux, insectes, vers de terre, sont des alliés de taille dans le travail des agriculteurs qui produisent notre alimentation.

Alors excusez-moi, mais les spots publicitaires de E. Leclerc me font doucement sourire.

Leclerc, la foire aux pesticides

La campagne de Greenpeace reprend quant à elle les codes marketing de l’enseigne, pour rendre plus puissante l’offensive #LeclercObscur.

Avec cette campagne, Greenpeace cherche à faire réagir via la communication, dont elle détourne les codes une fois de plus, mais aussi comme elle le fait, grâce aux réseaux sociaux.

Greenpeace informe le consommateur

Le 22 juin dernier au matin, des activistes ont sensibilisé les consommateurs de E.Leclerc et dénoncé l’immobilisme de l’enseigne face aux pesticides présents dans ses fruits et légumes. Le but de cette action était d’informer et de sensibiliser les consommateurs sur les impacts des pesticides sur l’environnement et la santé. D’accord, j’avoue, je suis le premier à ne pas vouloir manger de fruits abîmés, et trop mûrs. C’est mon choix. Par contre, on peut arriver au même résultat sans pesticides.
Soutenez le mouvement ici.

Leclerc répond par la violence

Cela se passe de commentaires. Je colle ci-dessous, le dernier communiqué de Greenpeace.

Mise à jour du 7 juillet 2016 : suite aux actes de violences commis par les agents de sécurité de E.Leclerc et une partie des salariés du magasin E.Leclerc de Bois d’Arcy à l’encontre de nos activistes, nous avons décidé de porter plainte contre la société gestionnaire de ce magasin pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui et violences volontaires. Nous avons rarement vu un tel niveau de violence lors de nos actions, alors que nous agissons toujours dans le respect de nos valeurs. La non-violence en fait partie. C’est une valeur fondamentale de notre démarche, un impératif indissociable de la détermination dans l’action.

Ecrivez à Michel-Edouard Leclerc et demandez-lui de prendre ses responsabilités, de s’expliquer sur les actes commis dans l’un de ses magasins et de répondre à notre demande de réduire l’usage des pesticides dans la production de fruits et légumes.

Le jus multi-pesticides

Greenpeace a donc lancé un tout nouveau produit : le jus multi-pesticides ! C’est un jus confectionné par Greenpeace, fait à partir de fruits issus de l’agriculture conventionnelle achetés chez E.Leclerc. Bon appétit!!

10 choses qui ne requièrent aucun talent

Des choses simples, mais tellement évidentes …. Voici donc la liste des 10 choses qui ne requièrent aucun talent. Oui, aucun talent n’est nécessaire. Des petites choses, qui, mis bout à bout, forme un tout.

10 choses qui ne requièrent aucun talent :

Être ponctuel

Être en retard à chaque rendez-vous, c’est non seulement stressant pour soi-même, mais cela peut aussi amener les autres à se demander si vous êtes réellement une personne sur laquelle ils peuvent compter!! Parfois, même en ayant largement le temps d’arriver à l’heure, on se retrouve à courir après le temps. Et même si on finit par arriver à l’heure, on ne peut éviter le stress généré durant le trajet.
Il est clair que la ponctualité n’est pas naturelle pour tout le monde, mais la bonne nouvelle, c’est qu’on peut, en changeant ses habitudes, finir par toujours arriver à l’heure, et cela fait aprti des choses qui ne requièrent aucun talent!!
Lorsque l’on sait qu’on doit être à l’heure quelque part, ce que nous faisons, c’est un rétroplanning, en gros, un compte à rebours. On part de l’heure du rendez-vous à laquelle on retire le temps de trajet et notre estimation du temps de préparation nécessaire. Tout le reste est notre temps libre.
Nous obtenons ainsi l’heure à laquelle, au plus tard, nous devrons partir. Sauf que voilà, cela ne fonctionne presque jamais.
Pourquoi ? Parce que notre préparation est composée de plein de petites tâches, prévues, ou qui apparaissent ou disparaissent selon le contexte, l’heure de la journée, la situation actuelle. Quoi qu’il en soit, il y a toujours un imprévu, voire, et c’est assez souvent le cas, plusieurs petits imprévus qui s’ajoutent les uns aux autres. Mais comme il nous est impossible d’anticiper tous ces imprévus, nous ne pouvons donc pas estimer précisément le temps nécessaire pour nous préparer.

retroplanning2

La durée de préparation étant toujours plus longue que prévue, on va (forcément) empiéter sur notre temps de déplacement, pour finir par arriver… en retard, ou parfois pire, devoir, pour rattraper le retard pris, se hâter, avec ce que cela comporte de stress et de danger supplémentaire.
Mais voilà, il y a une solution toute bête… Effectuer le plus tôt possible la préparation!!
Cependant, lors de cette préparation, il est impératif de faire comme si nous allions partir de suite après, de jouer le jeu.

retroplanning1

Au final, on dispose du même temps libre, mais on en profite mieux, car on est pas stressé à l’idée d’arriver en retard!

Avoir une bonne éthique de travail

Si certains sont adeptes du sermon sur la montagne (Matthieu 5.7) qui dit : « Faites l’éloge des autres comme vous voudriez qu’ils fassent le vôtre, car un jour quelqu’un fera la même chose pour vous. » Cela n’est pas mon cas, je l’admets. Sans pour autant baver sur les collègues, je dis ce que je pense honnêtement. Après, cela dérange, cela n’est pas corporate, et d’autres trouvent cela même négatif. Mais voilà, se cacher la vérité est pire que tout.
Cependant, si on reprend le texte du Bureau de la Déontologie (gestion des RH) des Nations Unies, en ce qui concerne l’éthique au travail, elle s’appuie sur des valeurs fondamentales que sont l’intégrité, le professionnalisme, et le respect de la diversité.

La notion d’intégrité recouvre, sans que cette énumération soit limitative, la probité, l’impartialité, l’équité, l’honnêteté et la sincérité pour toutes les questions d’ordre professionnel. Ces qualités constituent le fondement éthique de la prise de décisions lorsque l’application de règles s’avère difficile ou impopulaire…

Il est ainsi facile de dépasser les attentes des autres, simplement en étant une personne fiable, de confiance, diligente et professionnelle. Faire son travail, ce qu’on nous demande, sans s’inventer des excuses ou se défiler devant ses responsabilités. À l’inverse, faire le contraire est le moyen le plus efficace pour être considéré comme un paresseux qui n’est pas tenu en haute estime par les autres.

Fournir des efforts constants

Avoir de la force c’est une chose, mais c’est dans la quête de la force que se trouve l’excellence !!! Ça, c’est dit.

Langage corporel respectueux

C’est tout bête, mais adopter une démarche assurée, maintenir une distance personnelle appropriée (quoi, tu n’aimes pas mon haleine, pourtant tu aimes les Kebab habituellement), avoir une position favorisant la communication avec une posture ouverte (oui, il faut éviter de croiser les bras, de mettre les mains dans lespoches), ne pas être avachi comme une baleine échouée, avoir une poignée de main ferme, se tenir droit, ne pas pointer quelqu’un du doigt, ne pas manifester de signes d’ennui … . Il n’y a pas qu’avec les mots que l’on communique. Les attitudes, les petits gestes expriment notre personnalité, à notre insu! Pour preuve, lorsque nous communiquons avec autrui, nous n’utilisons les mots qu’à hauteur de 7 %. Tout le reste de notre communication, soit 93 % de nos échanges, est du langage non-verbal. Simple, et encore une des choses qui ne requièrent aucun talent.

Avoir de l’énergie positive

Qu’elle est la meilleure façon de signaler un problème… L’afficher publiquement ou en parler aux personnes concernées?
Bien évidement, la deuxième option est préférable. Sourire le plus souvent possible, prendre le temps d’échanger avec ses amis et collègues, trouver des solutions, etc… .
L’optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès (Baden-Powell). Et si être positif au travail était un levier d’efficacité?
Vous le constaterez, l’enthousiasme donne envie!!!
Quant à faire semblant, c’est hélas parfois une solution transitoire nécessaire, en attendant d’avoir trouvé comment se bouger… ou faire bouger l’environnement de travail !!!

Avoir une attitude positive

Il est important, voire vital, que ce que vous faites au travail vous plaise globalement. On peut avoir des taches ingrates, ennuyeuses, mais globalement, il faut trouver son bonheur, même si c’est dans les amitiés. Et fasse aux problèmes, il faut partir du principe que vous pouvez y arrivez, et gardez cette idée en tête. Ne pensez pas en termes de problèmes, mais de solutions. Il n’y a pas de projets difficiles, il y a des challenges à relever!
Quant aux plaintes, elles ne donneront jamais rien de positif. Il faut avant tout discuter des problèmes si vous avez l’impression qu’ils influencent votre travail. Discuter, cela ne signifie pas toujours trouver des solutions, mais cela permet assez souvent de faire avancer les choses.

Être passionné

L’homme passionné par son travail n’a pas le sentiment de travailler. Tout est dit !!!
Qu’elle soit en amour, au travail ou hors du travail, la passion procure une énergie inépuisable, qui pousse la personne (malgré parfois) à aller toujours plus loin. Celui qui travaille sans passion accomplit son labeur par obligation, c’est purement alimentaire. Celui qui est oublie qu’il doit travailler. Mais quand la passion est absente, alors, il faut au moins avoir le sentiment d’avoir été utile à la fin de la journée.

Se laisser coacher

Une journée sans avoir appris quelque chose est une journée de perdue !! Voilà qui est dit. Quel est le rapport avec les choses qui ne requièrent aucun talent?
Dans notre société qui célèbre l’autonomie comme qualité essentielle (si si, moi le premier), nous la traduisons par l’expression : Tu ne dois compter que sur toi-même.
Personne n’apprécie quand quelqu’un identifie nos défauts. Cependant, c’est une des meilleures façons de progresser. Tant que c’est constructif, la critique nous permet d’identifier nos faiblesses, de les travailler et de devenir meilleur.
Demander de l’aide, c’est aussi pour certains se sentir redevable, c’est risque d’être critiqué, voire rejeté. Que nenni (enfin, sauf si vous demander de l’aide tout le temps pour tout et que vous n’avez réellement aucune autonomie). Il faut savoir accepter que nous ne savons pas tout sur tout, et que les autres peuvent nous aider.

En faire toujours plus que demandé

Il ne se passera jamais rien d’exceptionnel tant que vous resterez dans votre zone de confort. En faisant le strict nécessaire (ou minimum), vous ne vous valorisez pas. Sans tomber dans l’excès de zèle (encore moins arriver en burn out), il faut savoir trouver le juste milieu.

Arriver préparé

Arriver à une réunion, un rendez-vous, un entrainement en ayant oublié ses affaires, cela ne fait pas sérieux du tout.
Adoptez les bons réflexes. Lors d’une réunion, prenez systématiquement papier et crayon (oui oui, j’en ai déjà vu arriver les mains vides, dire je m’en souviendrai, et …oublier), et parfois, un calendrier est utile lorsqu’on va discuter de date, planning, suivi… . Vous trouvez cela bête et complètement inutile à rappeler? Super! Dites vous que ça n’est pas le cas pour tout le monde.
Vous devez présenter un dossier, pensez à l’imprimer, et à amener une version électronique. Vous devez présenter un produit, une maquette ? Ne soyez pas ridicule, amener tout le nécessaire. Il vaut mieux avoir avec soi tout ce qu’il faut, plutôt que de manquer de quoi que ce soit.

Encore une fois, ceci est personnel, mais dans tous les cas… faites ce que je dis, pas ce que je fais!!!

Les délices du Café Maure

Avez-vous déjà entendu parlé du café Maure? Je m’en vais donc vous raconter l’histoire du café Maure, un café que vous pourrez peut-être déguster lors de vos vacances d’été, ou un lieu qui attirera forcement votre attention.

A chacun son café

Le café, il en existe une ribambelle, mais voici les principaux. Après, on a tous ses préférés, et peut-être que je vous en ferai découvrir.

Café express : C’est un café issu d’une extraction à haute pression qui a la particularité d’être recouverte d’une crème couleur noisette. On l’appelle aussi Expresso.
Café allongé :
le plus souvent, c’est un expresso auquel on ajoute de l’eau chaude pour l’alléger.
Café aromatisé : c’est un café auquel on ajoute un parfum (noisette, vanille, chocolat, gingembre…), soit en aromatisant les grains, soit en ajoutant un sirop dans la tasse, soit qu’on achète tout prêt chez Nespresso sans savoir exactement ce qu’il y a dedans.
Café arrosé : un simple café auquel on ajoute un peu beaucoup de l’alcool.
Café brûlot : attention, cette recette vaut le détour. C’est une boisson typique de la Louisiane. Sa recette consiste à faire chauffer du rhum (ou Brandy), du sucre, de la cannelle, une orange piquée de clous de girofle et du zeste de citron. Un fois le sucre entièrement fondu et parfois un peu flambé, on verse sur ce mélange du café brûlant. On sert ensuite le liquide obtenu, filtré, dans des tasses ébouillantées.
Café crème : un expresso auquel on ajoute un peu de lait chauffé par un jet de vapeur.
Caffè latte : c’est notre café crème, mais version italienne.
Café liégeois : recette qui consiste à verser un café froid sur de la glace à la vanille, le tout recouvert de crème chantilly.
Café viennois : Café noir nappé de crème fouettée et servi dans un verre.
Caffè con panna : En Italie, un expresso nappé de crème fouettée (quoi, ça ressemble à un viennois, mais ça n’est pas un viennois!!).
Café frappé : une mousse fraîche de café obtenue en agitant, à l’aide d’un shaker, un expresso sucré avec de la glace pilée. Aussi appelé café glacé.
Caffè macchiato : un expresso sur laquelle on ajoute un nuage de mousse de lait.
Cappuccino : la célèbre recette composée d’un tiers d’expresso, d’un tiers de lait chaud et d’un tiers de lait mousseux (obtenu par un jet de vapeur), le tout saupoudré d’un peu de poudre de cacao.
Café double : Expresso préparé avec double dose d’eau et de café, servi dans une grande tasse.
Café serré : Expresso préparé avec une dose d’eau < à 3 cl. Le résultat est plus dense mais moins caféiné. On l’appelle aussi le Ristretto.
Caffè americano : Express allongé traditionnellement consommé en Amérique du Nord et au Canada. Connu en France sous le nom de café américain ou pisse d’âne.
Café turc : Nous y arrivons enfin…. la préparation de café la plus courante dans tous les pays de l’ex-empire Ottoman. C’est une décoction de café moulu très fin, et versé avec le marc dans une tasse. C’est aussi l’autre nom du Café maure.

Un peu d’histoire

Le premier usage de cette boisson remonte au XIV siècle puis au XV, au Yémen, en Arabie Saoudite, où il a été baptisé GAHWA (si si, ça vous dit quelque chose, essayer de le répéter plein de fois, vous finirez par dire kawa).
La boisson miraculeuse, qui préserve du sommeil, devint un fait social au Yémen. Elle y fut introduite par un mufti (religieux musulman) qui en avait expérimenté l’usage en Perse. Elle s’est ensuite propagé dans tous les pays arabes et musulmans.
Puis, arriva le mot Maure. C’est le nom anciennement donné, par les occidentaux, à diverses populations d’Afrique et du Sahara. Pour les Romains, les Maures étaient les habitants de l’ancienne Mauritanie, contrée romaine de l’Afrique de l’Ouest. Mais Moyen Âge, on appelait aussi Maures, les Sarrasins qui conquirent l’Espagne. D’ailleurs, pour ceux qui se souviennent du Cid de Corneille, il y a la bataille contre les Maures.

Une boisson, mais aussi un lieu de partage

Dans les pays du Maghreb, les établissements servant ce type de café s’appellent aussi des cafés Maures. C’est un lieu où se retrouvent les hommes, pour partager un moment convivial, jouer aux cartes ou aux dominos, tout en buvant un café, un café Maure, un café au lait, ou un thé.
Quoi?? J’ai bien lu, les hommes? Pas de femmes?? Ben non, ou à la marge. C’est un peu comme le Golf (Gentlemen Only, Ladies Forbidden) !!!
café maure - Tunis

La recette du café maure

Généralement, le café Maure est vendu en épicerie, tout prêt. Mais beaucoup de personnes préfèrent (à juste titre), les sachets plein de café délicatement épicé, préparé à la demande par l’épicier (assez souvent vendeur d’épices), et emballé dans plusieurs sachets pour ne pas que le mélange perde de son arôme.
C’est un café Arabica, auquel on y ajoute de la cannelle, des graines de cardamome (ce qu’on trouve dans la noix), du gingembre, de l’anis, de la noix de muscade, des clous de girofle, et un peu de poivre. Le tout doit être très finement moulu. N’allez pas le faire vous même, vous serez déçu! Par contre, rien ne vous empêche d’agrémenter la recette de votre épicier pour obtenir le goût que vous aimez.

Préparer son café maure

Il faut avoir un bakraj, tanaka, ibrik, ou un zazoua (le nom change suivant le pays où vous êtes), une sorte de petite casserole beaucoup plus haute que large, munie d’un long manche, une tasse a café, un cuillère de café, et une cuillère de sucre.
J’ai fait un petit tour sur un site qui m’a bien fait rire. Pour moi, le zazoua, c’est une ustensile qu’on trouvait dans les épiceries, les marchés et les soucs. Que neni !!! Maintenant disponible sur les sites de vente en ligne (on arrête pas le progrès).

Verser l’eau, le café, le sucre (parce qu’on ne peux pas ajouter le sucre après car en remuant on troublerait le café) dans le zazoua et poser sur le feu en remuant. Porter à ébullition (vous allez avoir une mousse épaisse), retirer du feu, verser la mousse qui s’est formée dans une tasse, puis reposer sur le feu pour une deuxième ébullition. Refaire la même opération, et votre café est prêt.
Avant de déguster, attendre quelques secondes que le marc de café retombe au fond de la tasse. Sinon, il y aura autant à manger qu’à boire. Vous pouvez parfumer votre café de quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger.

J’espère vous avoir fait découvrir une nouvelle façon de prendre le café, pour ce premier jour d’été, particulièrement pluvieux.

Première Mini Lyon Maker Faire 2016

Retour sue la premiere Mini Lyon Maker Faire 2016 pour les Mogagnol, par Ka Rimelo

Ce dimanche nous sommes allés en famille à la Lyon Mini Maker Faire grâce à GeekandMore.

Le principe étant le DIY (Do It Yourself) avec ce côté un peu geek que j’affectionne, je me disais que cela pouvait intéresser nos filles qui adorent faire des choses de leur mains. J’avais malgré tout une petite inquiétude vu que cela tournait aussi autour de l’informatique, chose qui les intéresse beaucoup moins…

Et bien, arrivés là bas, nous nous sommes retrouvés dans un environnement qui a plu de suite. Des organisateurs accueillants, un envie de faire partager sa passion, le sourire aux lèvres, et des ateliers tous aussi intéressants les uns que les autres.

Nos filles ont découvert le stylo (Lestylo3D)et l’impression 3d (Emotion Tech), elles ont dessiné des inventions de demain, redécouvert l’imprimerie d’il y a 50 ans (l’Atelier Chambre Noire), la découpe du verre (Conception Vitrail) ainsi que la couture (MLC-Couture) mais aussi l’ouverture d’ordinateur portable pour apprendre à les réparer avec l’Atelier Soudé (je leur ai tout de même demandé de ne surtout pas reproduire cela à la maison !!!! :p), la magie de la lumière qui change de couleur grâce à des capteurs de couleurs (Arduino quand tu nous tiens) (Ootsidebox) et j’en passe…

Elles ont même participé à une petite chasse à l’atelier… Elles devaient en retrouver 5, obtenir un tampon en participant à celui-ci et à la fin recevaient un petit cadeau… Une chouette petite impression 3D J.

Pour nous les plus grands, ce fut tout aussi sympa de voir les projets sortis de la tête de chacun de ses animateurs/trices .

Je retiens celui du sac à feux (Wild Human Life), le projet E-Nable qui allie ce coté Maker et celui du handicap, les lampes et objets déco imprimés en 3D (Make Make Make), le langage Scratch (qui a intéressé ma grande d’ailleurs), etc…

Et pour sortir du contexte (quoique), j’ai pu, en plus, en profiter pour goûter, enfin, à la bière noire du Ninkasi qui était là pour nous faire profiter de son expérience de brasseur.

Un vrai moment de convivialité et de détente dans une bonne humeur et un véritable partage. Vivement le prochain évènement.