• La meilleure façon de manger des bananes

    Je suis tombé sur un pub (merci @culturepub) qui m’a fait sourire, et par ces temps, il faut trouver toutes les raisons de sourire : manger des bananes. La meilleure manière de manger une banane c’est en fait de la boire. C’est en gros l’…

  • Réalité virtuelle : L’arme secrète des casinos en ligne

    Il est connu de tous que les casinos en ligne et leurs gestionnaires sont constamment à la recherche de nouveaux moyens pour attirer à eux un plus grand nombre de joueurs. Aujourd’hui, c’est la réalité virtuelle qui semble être la nouvelle arme dont …

  • Restaurants lyonnais et critique gastronomique

    Je vous rassure tout de suite : je ne suis pas devenu critique gastronomique de restaurants lyonnais !! Bien entendu, je n’ai pas pour habitude de descendre des restaurants lyonnais ou site internet, mais là.. ma déception étant grande, on va p…

  • Harry Potter : Wizards Unite

    Le studio Niantic, qui a conçu Ingress et Pokémon Go (mais surtout Ingress), a annoncé hier mercredi 8 Novembre, le développement d’un jeu en réalité augmentée, basé sur l’univers de Harry Potter. Son nom ? Harry Potter : Wizards Unite. U…

  • Microsoft à l’attaque des téléphones portables : Edge et Launcher pour smartphone

    Microsoft a définitivement de la peine à s’imposer sur le marché des téléphones portables. Bien conscient de cela, le mastodonte de l’informatique et des systèmes d’exploitation lance deux de ses programmes les plus connus (si pas l…

  • Pourquoi utiliser un VPN ?

    Un truc de geek dont j’aimerais vous parler c’est l’utilisation d’un VPN lorsque vous surfez sur internet. Après vous avoir expliqué ce que c’est, je vous donnerai des exemples d’utilisation très pratique. UN VPN c’est quoi ? Tout d’abord…

  • Bash et scripting

    Calculer des dates en BASH et PERL

    Dans le sens le plus traditionnel, qui est celui des scripts shell (BASH, PERL…) , un script sert principalement à lancer et coordonner l’exécution de programmes. Donc voilà, j’ai du faire des petites recherches ce matin, afin de ma…

Articles récents

La meilleure façon de manger des bananes

Je suis tombé sur un pub (merci @culturepub) qui m’a fait sourire, et par ces temps, il faut trouver toutes les raisons de sourire : manger des bananes. La meilleure manière de manger une banane c’est en fait de la boire. C’est en gros l’idée de cette publicité.

En effet, la banane n’a jamais été le fruit le plus distinguer à avaler… et vous admettrez que manger une banane en public n’a jamais été une chose aisée, surtout pour une personne du sexe féminin, car forcement, les allusions osées et les sous-entendus graveleux vont bon train quand il s’agit de bananes et de bouche. Que ce soit au bureau, en voiture, dans les ascenseurs, à la salle de sport, même si certains ne disent rien, les allusions sont bien présentes.

On se souvient (ou pas) de cette publicité sortie en 1981, « mangez la banane par les deux bouts », déjà avec un léger sous-entendu.

La marque Allemande de smoothies True Fruits a trouvé une manière originale de traiter le sujet. C’est avec humour et un certain décalage que l’agence BBDO Berlin signe ce spot publicitaire. Le résultat est efficace.

 

Réalité virtuelle : L’arme secrète des casinos en ligne

Il est connu de tous que les casinos en ligne et leurs gestionnaires sont constamment à la recherche de nouveaux moyens pour attirer à eux un plus grand nombre de joueurs. Aujourd’hui, c’est la réalité virtuelle qui semble être la nouvelle arme dont ils comptent se servir pour parvenir à ce but, et le moins que l’on puisse affirmer, c’est que les choses semblent être bien embarquées. Toutefois, que savons-nous réellement à propos de cette technologie ? De quelle façon changera-t-elle l’univers des casinos en ligne ? Les établissements de paris physiques l’utiliseront-ils ?

Qu’entend-on par réalité virtuelle ou VR ?

Souvent abrégé VR, la réalité virtuelle est une innovante technologie qui permet de plonger dans un univers synthétique 3D. Elle donne la chance de réaliser, en temps réel, un certain nombre d’actions définies par un ou plusieurs programmes informatiques. Mieux, les utilisateurs ont la possibilité de ressentir un certain nombre de sensations, même si la grande partie de l’expérience est principalement visuelle et sonore. Des casques de VR ont été spécialement conçus pour permettre aux joueurs de plonger dans cet univers parallèle monté de toute pièce. Cette merveilleuse technologie a récemment été introduite dans le domaine des jeux vidéo par exemple. Inutile de vous préciser que les jeux qui l’intègrent, dont les machines à sous, sont incroyablement divertissants et intuitifs. Cela a bien évidemment attiré l’attention des acteurs du monde du pari en ligne qui ont vu là un moyen de révolutionner leur secteur. La question qui se pose donc, c’est de savoir comment cette technologie a-t-elle été intégrée au domaine des casinos en ligne ?

La VR et les casinos en ligne

Nombreuses sont les compagnies de jeux qui avaient le projet d’apporter la VR à l’univers des casinos en ligne, mais c’est à Slots Million que l’honneur a été donné d’être le pionnier dans ce secteur. En effet, les propriétaires de cette plateforme ont eu l’inspiration de lancer un casino virtuel 3D qui a pour base la réalité virtuelle, et c’est de là que tout est parti. Équipés d’un casque de VR, les utilisateurs pouvaient simplement plonger dans un casino virtuel et essayer les nombreuses options de divertissement qui s‘y trouvaient et qui ont bien sûr été inspirées de celles que l’on retrouve dans le monde réel. Comme l’on pouvait s’y attendre, les autres compagnies de jeux et développeurs ne se sont pas fait prier pour entrer dans la danse et commencer par concevoir des produits similaires. La révolution venait de commencer !

L’implémentation

C’est une chose d’apporter une nouvelle technologie dans l’univers des casinos en ligne, mais parvenir à l’implémenter définitivement est une autre paire de manches. Dans le cas de la VR, le processus a été facilité par le fait que quelques-uns des meilleurs fournisseurs de jeux de l’industrie ont mis la main à la pâte. En effet, les pionniers du domaine comme Microgaming, Net Entertainment ou encore Pragmatic Play sont restés à l’avant-garde de cette innovation et ont décidé d’adapter quelques-uns de leurs jeux les plus populaires à ce format. Par exemple, le développeur suédois NetEnt a rendu disponible une version VR de son très populaire jeu de machine à sous Gonzo’s Quest™. Les premiers essais qui ont été réalisés à ce jour laissent penser que l’expérience offerte est d’un tout autre niveau. En effet, entre la possibilité de plonger dans le décor du jeu et celle de se retrouver dans la peau du personnage principal, il faut reconnaitre qu’il y a de quoi être excité par ce que Gonzo’s Quest™ VR propose. Ce n’est pas tout ! Microgaming a aussi décidé de participer à la fête et rend disponible Thunderstruck II en mode VR au grand bonheur de ses fans.

Les casinos en ligne en pleine révolution

Les deux titres susmentionnés ne sont pas les seuls disponibles en mode VR. Plusieurs autres options ont été adaptées et parmi elles, l’on peut citer Starburst, Rambo ou encore Scarface et des dizaines d’autres. Cela démontre sans le moindre doute possible que les casinos en ligne sont en passe de complètement changer de visage dans les mois et années à venir. En effet, les gestionnaires de ce genre de plateformes n’ont jamais lésiné sur les moyens lorsqu’il s’agit de trouver de nouvelles façons de divertir le public. Mieux, ils voient en la réalité virtuelle, la possibilité de franchir un nouveau palier dans ce secteur qui ne cesse de changer au fil du temps et au rythme de l’évolution. Alors, il n’est pas hasardeux d’affirmer qu’ils déploieront une fois de plus les moyens nécessaires pour mettre totalement en application cette technologie sur leurs différentes plateformes.

Quelles conséquences pour les joueurs ?

La première chose que vous devez retenir avant tout, c’est que les sites de pari en ligne cherchent constamment à innover, car ils nourrissent l’envie d’apporter aux joueurs quelque chose de totalement nouveau. Ainsi, les amateurs sont les premiers bénéficiaires des différentes innovations. Dans le cas d’espèce, il est certain, au vu des nombreuses et intéressantes fonctionnalités que propose la VR, qu’ils profiteront au maximum des nouvelles possibilités de divertissement offertes. Par exemple, en dehors de la qualité visuelle et sonore apportée par les jeux VR, certaines options intègrent la fonctionnalité de chat en direct pour permettre aux joueurs connectés d’interagir pendant qu’ils sont en train de jouer. Par ailleurs, la rude concurrence qui prévaut au milieu des acteurs du pari risque fortement de bénéficier aux parieurs qui auront sans doute la chance de choisir entre plusieurs sites, plus bonus, plus options de divertissement, etc.

Quelles conséquences pour les casinos en ligne ?

En ce qui concerne les établissements de pari, il est évident que la première grande conséquence positive que cette nouveauté aura sur leur activité, c’est l’amélioration nette de leur trafic. Ces plateformes déploient certes de gros moyens pour améliorer la qualité du divertissement, mais il est connu de tous que ces efforts sont consentis dans le but d’attirer encore plus de monde, et donc d’améliorer leur chiffre d’affaires. Pour résumer : plus la réalité virtuelle attirera du monde sur les casinos en ligne, mieux les finances de ces derniers se porteront.

Une aubaine dont tous veulent profiter

Les sites de pari en ligne ne sont pas les seuls qui souhaitent tirer profit des nombreuses possibilités offertes par la réalité virtuelle. Les établissements de briques et de mortiers veulent aussi avoir leur mot à dire. En France, c’est le groupe Partouche qui a pris les devants et propose déjà des jeux VR très divertissants à l’intention de ses membres. Non seulement il rend disponibles des jeux de casino VR, mais le groupe sort des sentiers battus pour offrir des options complètement nouvelles. Parmi elles, il y a Roller Blaster, un jeu tout à fait innovant qui promet d’attirer grand monde vers les installations de la compagnie. Plusieurs autres titres sont déjà accessibles et d’autres encore sont en conception.

Casinos en ligne Vs Casinos physiques

Depuis plusieurs années déjà les établissements physiques et en ligne se livrent une guerre des plus farouches pour obtenir le monopole du marché. Grâce aux nombreuses facilités offertes par les nouvelles technologies, les opérateurs en ligne avaient pris quelque peu l’ascendant sur les établissements physiques. En effet, ils offrent aux joueurs la possibilité de se divertir sans être tenus de se déplacer en personne. Comme si cela ne suffisait pas, ils ont progressivement lancé le jeu mobile et les options avec croupiers en direct. Autant d’arguments de vente qui ont mis le camp d’en face en très mauvaise posture, même si des efforts étaient aussi consentis. Dans ce contexte, la réalité virtuelle était au départ vue comme l’arme par laquelle le coup de grâce serait porté aux établissements de pari terrestres, mais dans les faits, cela ne semble pas aussi facile. En effet, non seulement les compagnies physiques ont adopté cette technologie, mais elles ont également déployé de gros moyens, ce qui leur permet de rendre disponibles des casques VR à leurs utilisateurs. Il s’agit d’un gros avantage qui joue en leur faveur étant donné que les amateurs de pari en ligne devront se procurer eux-mêmes leur casque s’ils souhaitent jouer aux nouveaux titres fournis. Une chose est certaine, la VR ouvre une nouvelle page dans l’histoire de la concurrence entre les opérateurs physiques et leurs homologues en ligne.

Réalité virtuelle : La nouvelle donne

Comme expliqué, au fil du temps le monde du pari a connu de nombreuses phases. De l’époque des bandits manchots présents dans les pubs et autres salles de jeux, l’on est passé à des machines plus modernes avant d’en venir aux versions en ligne pour ensuite finir par les options avec croupiers en direct. Cette fois-ci, tout semble indiquer, avec peu de doute possible, que la réalité virtuelle est en passe de devenir la norme dans l’industrie du pari en ligne. Certes, tous les acteurs du domaine ne se sont pas encore lancés dans cette mode, mais lorsque l’on considère les marques qui l’ont déjà fait, il apparaît que ce n’est plus qu’une question de temps pour que tout le monde soit embarqué dans la révolution VR. Les perspectives offertes par cette technologie sont nombreuses et variées, ce qui est de bon augure pour les amateurs de jeu.

Restaurants lyonnais et critique gastronomique

Je vous rassure tout de suite : je ne suis pas devenu critique gastronomique de restaurants lyonnais !!

Bien entendu, je n’ai pas pour habitude de descendre des restaurants lyonnais ou site internet, mais là.. ma déception étant grande, on va parler franchement.
Nous commandons régulièrement, au travers d’une plateforme de livraison à domicile (deliveroo généralement), des plats a emporter.
J’ai testé il y a plusieurs mois, le restaurant SHIKE, et malgré une première expérience pourtant intéressante, ces 2 dernières m’ont définitivement refroidi.
Entre les plats insipides, gras, le service médiocre, et leur site internet dépassé (il faudrait songer à trouver un nom de marque pour votre site, et véritablement créer une boutique en ligne), j’aurai vraiment du mal à dépenser de nouveau de l’argent chez eux.

Une première expérience pourtant intéressante parmi les restaurants lyonnais

Il y a plusieurs mois donc, j’ai passé commandes (2 fois) de bo-bun, de poulet au curry, porc au caramel, poulet croustillant, bœuf au champignon noirs, des nems et des samossa, dans l’un des restaurants lyonnais asiatiques.
Les plats étaient bien emballés, les sauces en quantité, des chips de crevettes étaient offertes ainsi que de la salade et de la menthe pour les nems.
J’étais plutôt satisfait de ces expériences.

Malheureusement, pour mes 2 dernières commandes, les beignets de crevettes, ainsi que les raviolis étaient particulièrement gras et lourds.
Le poulet croustillant n’avait plus rien de croustillant car il baignait dans sa sauce. Le porc au caramel était sec, quasi immangeable, la sauce du poulet au curry quant à elle était détestable.
Je ne comprends toujours pas pourquoi les livreurs Foodora, Uber et Deliveroo (mon préféré) défilent toute la soirée, alors que des restaurants lyonnais avec un rapport qualité prix meilleur, ce n’est pas ce qui manque.

Trouver un nom de marque pour votre site

L’histoire ne s’arrête pas là. Comme assez souvent, je regarde les photos sur le site du restaurant, pour avoir une meilleur idée.
Je cherche donc sur duckduckgo le mot clé « shike ». Qui a eu cette idée de créer www.restaurant-shike.fr  (hep vous avez vu, volontairement j’ai pas mis de lien!!) ?
Pourquoi ne pas avoir pris shike.fr ou shike-lyon.fr ? Ont-il déjà eu la démarche de trouver un nom de marque ? Les autres restaurants lyonnais ont quand même fait un meilleur choix !!!

Pourquoi ne pas créer une boutique en ligne

Donc, le site trouvé, c’est parti!
Quels sont les plats qui me font envie?
Et là, c’est le drame. Je tombe sur un site Internet désuet. Un site internet digne des années 1990-2000.
Un page d’accueil vide, un menu d’époque, un vieux thème WordPress… .Restaurant Shike Exemple à ne pas suivre pour les restaurants lyonnais
Un site développé par une société experte en système de caisse, vidéosurveillance, et … création du sites e-commerce.
Bref, un exemple à ne pas suivre pour tous les restaurants lyonnais.

Comment peut on être expert dans ces 3 domaines complètement différents ?
Pourquoi ne pas créer une boutique en ligne chez un vrai éditeur de sites internet (le choix est pourtant vaste), pour qui c’est le cœur de métier?
Je conseillerai même à cet éditeur de se reposer les bonnes questions :
trouver un marché de niche (et pas forcement plusieurs),
chercher le meilleur fournisseur,
s’appuyer sur le marketing numérique,
et forcement, créer un vrai nom de marque et un logo.

restaurants lyonnais : 4 étapes pour créer votre boutique en ligne

Voici mon coup de gueule, accompagné de conseils tout bêtes, car je n’ai pas pour habitude de descendre des restaurants lyonnais. Le plus important, c’est de choisir son créneau, de s’afficher correctement, et de maintenir le même niveau de qualité. Il faut fidéliser son client, sinon, il écrit des articles pas forcement gentils… .

Harry Potter : Wizards Unite

Le studio Niantic, qui a conçu Ingress et Pokémon Go (mais surtout Ingress), a annoncé hier mercredi 8 Novembre, le développement d’un jeu en réalité augmentée, basé sur l’univers de Harry Potter. Son nom ? Harry Potter : Wizards Unite.

Une nouvelle aventure en réalité augmentée

Vous avez aimé Ingress ? Vous avez été accro à Pokémon Go? J’espère que nous allons être tout autant ravi de découvrir une nouvelle aventure en réalité augmentée. Bienvenu dans un univers composé de sorciers, de moldus et de mangemorts. C’est clair, je vous parle bien de Harry Potter.

Puisqu’il s’agit d’un projet en réalité augmentée et que Niantic est aux commandes, il faut s’attendre à un système de jeu assez similaire à celui de Ingress et Pokémon Go  : en clair, les joueu(rs-ses) devront utiliser la plupart du temps leur smartphone en extérieur pour y accomplir des missions, chasser des créature ou bien combattre des adversaires.

Niantic dévoile Wizards Unite

L’existence du jeu — intitulé Harry Potter : Wizards Unite — a été officialisée mercredi 9 novembre à la fois sur le blog officiel de Niantic et sur le site de référence dédié à l’œuvre de J.K. Rowling.

Publié donc par Niantic et développé par Niantic et Warner Bros. Interactive Entertainment, dans le cadre du label Portkey Games, ce nouveau jeu, qui risque d’être aussi addictif que Ingress et Pokémon GOHarry Potter : Wizards Unite nous fera « explorer les villes et les voisinages du monde réel pour découvrir de mystérieux artefacts, apprendre des sorts et rencontrer des créatures légendaires ainsi que des personnages iconiques ».

Très peu d’information sur Wizards Unite

Donc à part un site Internet épuré, un communiqué sur le site de Ingress, on en sait guère peu pour le moment sur le sujet :

With Harry Potter: Wizards Unite, players that have been dreaming of becoming real life Wizards will finally get the chance to experience J.K. Rowling’s Wizarding World. Players will learn spells, explore their real world neighborhoods and cities to discover & fight legendary beasts and team up with others to take down powerful enemies.

« Avec Harry Potter : Wizards Unite, les joueurs qui ont rêvé de devenir de vrais sorciers auront enfin la chance de découvrir le monde des sorciers de J. K. Rowling. Les joueurs apprendront des sorts, exploreront leurs quartiers et villes du monde réel pour découvrir et combattre des bêtes légendaires et s’unir avec d’autres pour abattre de puissants ennemis ».

Seule Information importante, toujours selon le Niantic, Harry Potter : Wizards Unite va profiter, au même titre que Pokemon Go, des portails créés dans Ingress par les joueurs de Level 11 minimum, et valider par ceux qui sont au moins Level 12. Il semblerait aussi que de nouvelles technologies et de nouvelles mécaniques de jeu vont apparaître. A suivre de très près donc en s’enregistrant sur le site… .

Vous pouvez aussi suivre le fil Reddit TheDiagonAlley, où on y apprend aussi au passage :

You will soon be able to explore the wizarding world through a series of new mobile and console games – and you know we love any excuse to feel like actual, proper wizards.

So named because Portkeys transport wizards from place to place, Portkey Games will give Harry Potter fans the chance to be transported into the wizarding world and placed at the centre of their own adventure. The games will vary from mobile to console games, and will feature both new characters and – excitingly – could feature familiar characters ‘at different points in their lives’ from the Harry Potter stories.

As well as the familiar, you’ll also be able to visit new locations and explore new story elements, again, all inspired by the wizarding world.

— VIA: https://www.pottermore.com/news/portkey-games-to-release-new-games-inspired-by-jk-rowlings-wizarding-world

Les portails Ingress, PokeStop Pokémon Go risque de se nommer des Portkeys 🙂 Infos ou intox?

APPRENDRE DES SORTS, EXPLORER LA VILLE, CHASSER DES MONSTRES ET AFFRONTER DES ENNEMIS

Microsoft à l’attaque des téléphones portables : Edge et Launcher pour smartphone

Microsoft a définitivement de la peine à s’imposer sur le marché des téléphones portables. Bien conscient de cela, le mastodonte de l’informatique et des systèmes d’exploitation lance deux de ses programmes les plus connus (si pas les plus aimés), Edge et Launcher, sur iOS et Android. La nouvelle est tombée il y a une semaine, sans faire trop de remous. Mais il pourrait s’agir d’une nouvelle offensive enfin concluante pour la marque fondée par Bill Gates.

Synchroniser son téléphone et son PC

Dans l’optique d’intégrer toujours plus les téléphones portables avec les systèmes d’exploitation (où Microsoft reste archi-dominant), Microsoft va rendre le plus fluide possible la synchronisation entre téléphones portables et ordinateurs. L’idée : vous donner la même expérience (ou presque) sur votre téléphone que lorsque vous êtes devant votre ordinateur. Il vous faut aussi pouvoir passer facilement de l’un à l’autre sans pertes de données. A condition de pouvoir toujours se connecter au réseau mobile et au réseau internet 3G ou 4G, vous pourrez ainsi naviguer de votre ordinateur à votre téléphone. Cela devrait être possible en presque toutes circonstances, avec un amplificateur de réseau 4G, par exemple.

Tout reprendre pour mieux recommencer

Les deux applications prévues pour les smartphones sont Launcher et Edge. Edge, anciennement connu sous le nom d’Explorer, semble être le plus grand défi pour Microsoft. Sévèrement ringardisé par Chrome, le navigateur en ligne a été l’objet d’innombrables moqueries en ligne. En cause : sa faculté à crasher sans raison palpable et sa lenteur devenue légendaire. Face aux campagnes de railleries massives, Microsoft s’est lancé dans un rebranding en profondeur. Nouveau nom, nouveau logo et maintenant nouvelle version pour smartphone. Tant Explorer nous a fait pitié, on a presque envie que ça marche.

Un lanceur à la façon d’un bureau Windows

Launcher, moins connu du grand public, est un programmes de gestion et de… lancement d’applications. Testé avec un relatif succès sur les nouvelles versions de Windows sur ordinateur, Microsoft veut maintenant le mettre à profit sur les smartphones. Face à la multiplication des applications et la forte diversité de celles-ci, avoir un bon lanceur n’est plus un luxe. Microsoft espère ainsi faire la preuve de la solidité de ses programmes, y compris sur téléphone portable. Launcher permet d’organiser ses applications à la manière d’un bureau d’ordinateur. Il intègre aussi un écran permettant d’avoir toujours une vue sur son agenda, ses activités, ses news, comme sur Windows 10. Le but est encore une fois une synchronisation ordinateur-portable rapide et sans failles.

Pourquoi utiliser un VPN ?

Un truc de geek dont j’aimerais vous parler c’est l’utilisation d’un VPN lorsque vous surfez sur internet. Après vous avoir expliqué ce que c’est, je vous donnerai des exemples d’utilisation très pratique.

UN VPN c’est quoi ?

Tout d’abord, il faut savoir que VPN est abréviation anglaise de Virtual Private Network (réseau privé virtuel). Lorsque vous surfez sur la toile, vous êtes sur ce qu’on appelle un réseau commun, c’est-à-dire vous utiliser votre fournisseur d’accès à Internet, et donc forcement, vous y laissez des traces, des informations qui peuvent être interceptées.
Utiliser un Virtual Private Network (VPN), c’est tout d’abord protéger et crypter vos communications et signaux sur la toile, les mettant ainsi à l’abri des indiscrétions. Ensuite, cela permet aussi de masquer votre adresse IP, ce qui vous fera apparaître dans une localisation géographique différente de celle dans laquelle vous êtes vraiment.
Il existe de nombreux sites où vous pourrez trouver une liste des meilleurs services VPN gratuits. Ceux-ci sont relativement faciles à installer et plus ou moins fiables. Tout dépend du degré de protection que vous souhaitez obtenir. Bien entendu si vous optez pour une version payante vous aurez un VPN plus puissant et plus efficace.
Mais vous pouvez tout à fait commencer par un gratuit, et voir comment ça marche… mais surtout apprécier la différence par rapport à quand on n’en a pas un.

J’ai répertorié, ci-dessous, quelques avantages que l’on peut retirer en installant un VPN.

1. Accéder au catalogue américain de Netflix

En raison des droits d’auteur Netflix, Pandora, et autres diffuseurs en streaming, ne peuvent diffuser leur contenu entier en dehors des USA. Ainsi, si vous êtes à l’étranger vous ne pouvez accéder aux dernières séries ou films disponibles dans les catalogues américains. Avec votre VPN vous pouvez apparaître comme étant aux Etats-Unis alors que physiquement vous êtes en France! Du coup vous pouvez voir tout le catalogue et avoir accès à toutes les nouveautés avant tous vos amis.

2. Télécharger des fichiers P2P en toute discrétion

Avec la loi Hadopi on peut avoir des scrupules à faire du téléchargement P2P. La crainte de la sanction peut faire réfléchir, bien que cette loi ait largement prouvé son inefficacité vu le peu de condamnations effectuées. Hadopi ou pas, avec un VPN, vous pouvez accéder à tous les sites de Torrents et télécharger en toute discrétion sans risque d’être inquiété. Je vous aurait prévenu, alors pour éviter de recevoir la fameuse lettre de l’Hadopi… .

3. Utiliser le Wi-Fi gratuit

C’est bien connu, les bornes Wi-Fi gratuites ne sont pas du tout sécurisées, encore plus avec la découverte, il y a quelques semaines, de la faille Wifi Krack. Vous pouvez facilement vous faire pirater vos données personnelles et être victime de hackers en tout genre. Si vous utilisez un VPN, toutes vos communications seront cryptées. Aucun œil indiscret pourra pénétrer dans votre espace.

4. Contourner la censure

Si vous avez l’habitude de voyager dans des pays comme la Chine, la Turquie, la Tunisie, ou Cuba, vous savez que l’accès à Internet est restreint. Les dictatures utilisent la censure pour bloquer certains sites web, et surtout les réseaux sociaux qui dérangent (exemple avec le printemps Arabe et la révolte du Jasmin). Avant de partir dans ces zones, je vous conseilles d’installer un VPN. Votre adresse IP sera cachée, et vous pourrez contourner la censure en n’étant plus géo-localisable.

5. Parce que vous pensez que le droit à la vie privée est un droit fondamental

Si vous êtes d’accord avec les points précédents, c’est que vous êtes un fervent défenseur du droit à la vie privée. C’est peut-être la raison philosophique qui est sous-jacente à toutes les autres et qui vous poussera à dépenser éventuellement 10€ par an pour installer un VPN.

Calculer des dates en BASH et PERL

Dans le sens le plus traditionnel, qui est celui des scripts shell (BASH, PERL…) , un script sert principalement à lancer et coordonner l’exécution de programmes.

Donc voilà, j’ai du faire des petites recherches ce matin, afin de manipuler des dates en BASH pour l’un de mes scripts.
J’ai besoin de lancer des traitements, avec en paramètre des dates. Parfois, j’aurais besoin de récupérer la date du jour (facile), parfois d’autres dates, comme la veille, le dernier jour du mois précédent, etc… . Bien évidemment, parfois c’est facile, et parfois, cela l’est beaucoup moins.
Comme je ne travaille pas que sur des infrastructures Linux, mais surtout AIX, la commande date est limitée (ça n’est pas le date GNU).

Je pose ici mon petit pense-bête (un peu comme avec le history), un petit florilège, en BASH et en PERL qui me dépanne bien.

Avant tout, on charge quelques variables….

La date de la veille en PERL

La date du jour + 17 jours en PERL

Le dernier jour du mois en cours en BASH

Le dernier jour du mois suivant en BASH

Le dernier jour du mois précédent en BASH

Allez, amusez-vous bien !!!

Présentation du Nuc Hystou Core I3 5005

Pour ceux qui suivent le blog de Ludovic SARAKH (sarakh63), il proposait il y a quelques semaines, un NUC intéressant: le Nuc Hystou Core I3 5005.
Ça tombe plutôt bien, mon Jeedom sur RPi2 est à genoux maintenant. Il me faut une machine plus puissante, alors pourquoi ne pas en profiter.
Je vais pouvoir le transformer et avoir un Jeedom ultra puissant, et même un peu plus que cela… je vous expliquerai cela un peu plus bas.

Présentation du NUX Hystou Core i3 5005

Quelques caractéristiques pour commencer :
● Fanless (pas de ventilateur)
● Processeur chipset: Intel HM96 Express
● Support des CPU Intel core i3
● Interface Giga LAN, 4 ports USB 3.0 et 2 ports USB 2.0
● Onboard 2 slot mémoire DDR3L (jusqu’à 16GB)
● Onboard interface mSATA et SATA
● Faible consommation et alimentation 12V
● Compatible Windows 7, 8, 10 et tous types de Linux
● Processeur Intel Core-i3-5005U (2.0GHz)

Présentation de la bête

Dans notre carton, il y a notre Nuc Hystou, mais aussi son alimentation 9V/2.5A, le câble d’alimentation, un support, un tournevis (pour fixer le disque SATA), un manuel en anglais, un câble SATA de données, et un pour l’alimentation, ainsi que 2 antennes Wifi. Le Nuc Hystou Core I3 5005 est entièrement réalisé en aluminium.
La face supérieure fait plutôt penser à un dissipation thermique passif.

En 3D maison, cela donne …

Sur la façade avant, nous avons une LED bleue qui signale l’activité, ainsi que le bouton d’alimentation.
Basculons sur coté, et nous trouvons deux connecteurs USB 2.0, les 2 connecteurs SMA pour la carte wifi, ainsi qu’une aération.
Quant à l’autre coté (oui, je vais tous les faire comme ça), donc à l’arrière si vous avez bien suivi, nous avons un connecteur Jack pour la prise microphone et un pour la prise casque (ou haut-parleurs), ainsi que quatre connecteurs USB 3.0, le connecteur Gigabit Ethernet, un connecteur VGA, une sortie vidéo HDMI 1.4 et le connecteur d’alimentation 12V.
Bien entendu, sur la quatrième face, nous n’avons rien, sinon, nous ne pourrions pas le poser sur la tranche, sur ce fameux support.
En dessous, nous avons le couvercle amovible (étrange d’ailleurs de voir le couvercle en bas), avec quatre pieds en caoutchouc, et des inserts filetés afin de pouvoir monter un support VESA.

Virtualisation et ESXi

J’ai opté pour une solution de virtualisation basée sur l’hyperviseur VMware vSphere ESXi 6. En effet, depuis quelques années, la virtualisation a pris une place importante dans les SI (services informatiques).
Quasiment toutes les entreprises privilégient cette technologie, car même si la licence de VMware vSphere ESXi 6 est assez couteuse, l’utilisation d’un hyperviseur se révèle être un très bon investissement, puisqu’il permet d’augmenter les performances de votre infrastructure, tout en réalisant des économies (maintenance, consommation, espace physique, …).

VMware vSphere ESXi 6 est donc un hyperviseur mis au point par la firme VMware. La version 6 de vSphere est sortie il y a un peu plus de 2 ans, et reste encore la dernière version stable de vSphere.
C’est l’une des solutions les plus complètes du marché des hyperviseurs, et surtout, qu’il s’agisse de mes serveurs perso chez OVH ou Online, ou des serveurs chez mes clients, c’est l’outil sur lequel je suis amené à travailler (un serveur vSphere ESXi 6 peut prendre en charge jusqu’à 1024 machines virtuelles, peut supporter jusqu’à 480 CPU, 6 TB de RAM et jusqu’à 2048 disques durs virtuels par hôte).

Utilisation

Je vais donc installé un serveur ESXi sur ce Nuc Hystou Core I3 5005. A terme, l’objectif sera d’installer Jeedom, mais aussi Jarvis, le projet de reconnaissance vocale de Alexandre Mély (dépôt GitHub https://github.com/alexylem/jarvis et site du projet http://domotiquefacile.fr/jarvis/) et aussi un clapier pour mon Nabaztag.

Des soucis avec le Nuc Hystou?

Lors de l’installation de ESXi6, j’ai rencontré 1 problème. Celui-ci était du au drivers de la carte réseau qui était manquant pour ce Nuc Hystou.
Vous obtenez un message qui ressemble à ce ci :

Pour résoudre ce problème, il existe une petite procédure tres simple.

Modifier l’image officielle de ESXI 6.0

C’est assez simple, mais il faut bien suivre la procédure pour installer correctement les drivers pour ce Nuc Hystou.
Tout d’abord, vous devez télécharger ESXi-Customizer-v2.7.2 sur le site officiel. Ne vous préoccupez pas du disclamer, il fonctionne encore parfaitement avec ESXi 6.0 .
Ensuite, si vous rencontrez des problèmes pour exécuter ce batch (ne fonctionne pas avec Windows10), il faut faire quelques modifications. Une fois téléchargé et décompressé, vous avez un certains nombres de fichiers dans le répertoire ESXi-Customizer-v2.7.2, dont un qu’il faudra modifier. Il s’agit du fichier ESXI-Customizer.cmd . Ouvrez votre éditeur favori, et commentez la ligne 260 (en ajoutant un REM devant) :

Une fois ESXI-Customizer exécuté, vous devrez ajouter l’image ISO de le driver réseau à l’image officielle.
ESXCustomizer pour le Nuc Hystou

Pour info, si vous voulez ajouter d’autres drivers, refaite l’opération. Une liste de drivers est disponible sur le wiki de vibsdepot.
Il vous suffit ensuite de générer une nouvelle clé USB bootable.

Et pour ma clé 3G, je fais comment?

Vous avez dû vous en apercevoir…. votre clé 3G n’est pas détectée par VMware. Il va falloir passer la clef 3G (j’ai suivi les préconisations Jeedom, j’ai une Huawei E220) en mode modem seulement.
Pour se faire, pluggez la clé sur votre PC, installez les drivers nécessaires, et identifiez le port COM utilisé.
Ensuite, avec PuTTY, il faudra vous connecter sur ce port COM, et taper la commande suivante : AT^u2diag=0
Rien de plus simple. Votre clef est maintenant en mode GSM seulement et correctement reconnue dans VMware.

Quoi, j’ai été trop vite sur cette partie? C’est normal, rassurez-vous. Tout simplement parce qu’elle est très bien expliquée par Loïc (le papa de Jeedom) sur le blog de Jeedom, et que je ne vois pas l’intérêt de faire un copier/coller.

Voilà, j’espère que cette petite présentation vous a plu. Après tous mes déboires sur Raspberry Pi, en utilisant une version de Jeedom installée ancienne, j’ai maintenant un Jeedom rapide, plus stable, avec beaucoup moins de bugs, et j’en suis plus que satisfait. Le Nuc Hystou tel que je l’ai commandé n’est plus disponible (il me semble), vous pouvez aussi prendre la version supérieure chez Gearbest.